Nous écrire
  Nous sommes le 01/03/2024

Comment devenir un ostéopathe ?

L’ostéopathie est une approche thérapeutique holistique qui considère le corps humain comme une unité fonctionnelle interdépendante. Cette pratique manuelle s’attache à restaurer la mobilité et l’équilibre des tissus corporels, en vue de rétablir la santé globale du patient. Elle repose sur des connaissances approfondies en anatomie, physiologie, biomécanique, neurologie et autres sciences connexes. En pleine expansion depuis plusieurs années, ce métier habille de plus en plus de personnes souhaitant aider les autres à retrouver leur bien-être et leur équilibre. Si éventuellement le métier vous intéresse, quelle formation pourrez-vous suivre? Quelles seront vos missions principales et quel pourrait être votre salaire mensuel? Ce sont autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses concrètes à travers cet article. Lisez-le pour alors savoir à quoi vous en tenir.

Les formations pour devenir ostéopathe

L’ostéopathie est une pratique de soins manuels qui vise à prévenir et à traiter les troubles fonctionnels du corps comme cela se fait sur lyonosteo.com. Pour exercer ce métier, il est obligatoire d’avoir un diplôme délivré par une école agréée par le ministère de la Santé. En France, il y a par exemple :

  • L’Ecole Eupérieure d’Ostéopathie (ESO);
  • L’Ecole d’Ostéopathie de Paris (EOP);
  • L’Institut Toulousain d’Ostéopathie (ITO);
  • L’Institut Dauphine d’Ostéopathie (IDO);
  • L’Institut d’Ostéopathie de Bordeaux (IOB).

Ces différentes écoles proposent un cursus de 5 ans, comprenant un total de 4860 heures de formation, dont 1500 heures de pratique clinique supervisée. Les frais de scolarité varient entre 8000 et 10000 euros par an. Cependant, les étudiants ayant des difficultés financières peuvent avoir accès à des bourses d’études. Au même titre, il est possible de solliciter un prêt étudiant auprès des banques partenaires des écoles.

Par ailleurs, faut-il le rappeler, pour la plupart de ces écoles, l’admission se fait sur concours d’entrée. Les candidats doivent passer une épreuve écrite portant sur les connaissances en sciences de la vie et une épreuve orale portant sur leur motivation. Comment alors réussir ces différentes épreuves?

Des conseils pour réussir le concours d’entrée dans les écoles d’ostéopathe

Pour réussir le concours d’entrée dans une école d’ostéopathie, il est important de se préparer efficacement. Les écoles les plus prestigieuses ont des critères de sélection très rigoureux. Pour cela, consultez les annales des années précédentes pour savoir les épreuves qui seront proposées. Ensuite, révisez les matières principales évaluées que sont la biologie, la physique et la chimie, ainsi que les notions de psychologie et de sociologie.

En ce qui concerne les épreuves orales, par ailleurs, développez notamment vos compétences en communication. Si vous souhaitez vous inscrire dans une école d’ostéopathie internationale, par contre, des compétences en anglais peuvent être un atout. Mais comment parvenir à intégrer autant de compétences sans difficulté?

Pour maximiser vos chances de réussir le concours d’entrée dans une école d’ostéopathie en France ou à l’étranger, il existe des prépas concours ostéopathe. Ces programmes incluent des cours de biologie, de physique et de chimie pour préparer l’épreuve écrite d’une heure notée sur 20. Pendant environ 20 à 30 semaines, vous suivrez des cours encadrés par des professionnels, qui vous prépareront aux deux épreuves. À cet effet, vous passerez plusieurs examens blancs.

Aussi, il faut ajouter, la persévérance et la régularité dans la préparation sont les seules clés qui vous aideront à tirer votre épingle du jeu.

L’état d’esprit requis pour devenir ostéopathe

Pour devenir ostéopathe, il est nécessaire d’avoir un certain état d’esprit. Cela nécessite avant tout une forte motivation et un réel engagement envers la santé et le bien-être des autres. En effet, vous devrez pouvoir être à l’écoute de vos patients et de les comprendre, même lorsqu’ils ne peuvent pas exprimer leurs maux avec des mots appropriés. Cela demande de la patience, de l’empathie et une grande capacité d’observation.

De plus, l’ostéopathe doit être rigoureux et minutieux dans son travail. Il doit faire preuve d’une grande précision et d’une attention particulière aux détails pour identifier les causes des troubles fonctionnels du patient.

Enfin, l’ostéopathie est un métier qui rassemble plusieurs compétences. Pour une mission réussie, vous devrez être en mesure de travailler en équipe avec d’autres professionnels de la santé. Ces qualités sont essentielles et vous aideront tout au long de votre carrière.

Les missions de l’ostéopathe

L’ostéopathe a pour mission de prévenir, de diagnostiquer et de traiter les dysfonctionnements du corps humain, en utilisant des techniques manuelles spécifiques.

Il effectue un bilan complet du patient

La première mission de l’ostéopathe consiste à réaliser un bilan complet du patient, en vue d’établir un diagnostic précis et personnalisé. Ce bilan peut inclure des tests de mobilité, des palpations, des examens de posture, de respiration ou de circulation. Cette évaluation permet de déterminer les zones de tension, les blocages et les déséquilibres qui perturbent le fonctionnement du corps.

Il élabore un plan de traitement adapté

Une fois le bilan effectué, l’ostéopathe élabore un plan de traitement adapté à chaque patient, en fonction de ses besoins et de ses antécédents médicaux. Ce plan peut inclure des manipulations douces, des étirements, des massages et des exercices de rééducation. L’ostéopathe peut également prescrire des examens complémentaires tels que la radiographie, l’analyse de sang ou des tests d’imagerie. Cela va lui permettre de confirmer ou d’éliminer le diagnostic et de mieux orienter le traitement.

Il réduit la douleur et l’inflammation

Une autre mission principale de l’ostéopathe est de soulager les douleurs du patient en agissant sur les tissus mous, les muscles, les articulations et les fascias. En effet, il peut utiliser la technique de la manipulation vertébrale. Cette technique consiste à appliquer une pression contrôlée sur les articulations de la colonne vertébrale afin de les réaligner. Cela peut aider à réduire la tension musculaire et à améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée.

Pour une prise en charge globale de sa santé, l’ostéopathe peut orienter le patient vers des kinésithérapeutes, des médecins, des chiropraticiens. De même, il peut être amené à lui recommander des méthodes de relaxation telles que la méditation, le yoga, la respiration pour améliorer son bien-être général. Combien gagne-t-il alors?

La rémunération d’un ostéopathe

En ostéopathie, comme dans tout autre corps de métier professionnel, le salaire dépend de plusieurs facteurs tels que le lieu d’exercice, le statut juridique, l’expérience et la clientèle. En général, un ostéopathe débutant peut percevoir un salaire oscillant entre 1500 € et 2000 € brut par mois. Par contre, un ostéopathe confirmé peut gagner 4000 € brut ou plus. Ces chiffres concernent les professionnels qui exercent en salariat.

Les ostéopathes en exercice libéral ont, quant à eux, un salaire encore plus élevé. Le coût d’une consultation auprès de ceux-ci varie généralement de 50 à 100 euros en moyenne. Cependant, certains ostéopathes peuvent pratiquer des tarifs plus élevés pour des consultations plus longues ou des prestations spécifiques. Pour un ostéopathe exerçant en profession libérale, il est donc important de continuer à apprendre et à se développer pour augmenter les chances de gagner un salaire plus élevé.

Les livres recommandés pour en apprendre plus sur l’ostéopathie

La meilleure manière de gagner en compétences, et cela est valable pour tous les secteurs, c’est de continuer à apprendre. En effet, pour un ostéopathe qui souhaite approfondir ses connaissances sur son secteur d’activités, il y a 8 livres dont il ne peut jamais se passer. Il s’agit de :

  • «Le squelette humain» de Tita Poster;
  • «Utopies» d’André Ratio;
  • «La structuration psychocorporelle de l’enfant» de Godelieve Denys-Stryf;
  • «L’ostéopathie, une médecine de l’individu» de Mathilde Laurent;
  • «Fondement de la méthode des chaines G.D.S" de Godelieve Denys-Stryf;
  • «Anatomy trains» de Thomas-W MYERS;
  • «Rééducation et réathlétisation posturo-fonctionnelle du pied» de Jean-Michel Grand;
  • «Approche ostéopathique du cerveau» de Jean-Pierre Barral;

Il y en a plusieurs autres, mais ceux-ci vont vous permettre notamment d’apprendre de nouvelles techniques de traitement et de peaufiner les vôtres.

Je t'invite à explorer les avantages d'une gestion efficace des CDT. Entre alimentation, activité physique et hygiène de vie, tu découvriras comment maintenir u...
En cette ère moderne où l'information est reine, tu es ton propre médecin plus souvent qu'à son tour. Qui n'a jamais googlé ses symptômes avant une visite à la ...
Dans cet article, je t'invite à explorer le fascinant sujet du poids d'une tête humaine. Nous commencerons par un aperçu de l'anatomie humaine pour bien compren...
Dans cet article, je t'aiderai à comprendre ce qu'est un ganglion. Nous verrons ensemble comment détecter un gonflement et situer précisément le problème. Je te...
Que tu sois un professionnel de la santé, étudiant en médecine ou simplement curieux, je t'invite à découvrir les anesthésiants locaux. Tu y apprendras leur uti...
Dans cet article, je vais explorer la taille moyenne des individus par pays. Je m'embarquerai d'abord dans le monde complexe de l'hérédité et du rôle qu'elle jo...
A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Nous serions ravis d'entamer une collaboration avec vous! Blog santé - Blog dédié à la médecine - Blog dédié au développement personnel - Univers des blogueurs - Blog Maman - Blog Parents - Belle Toulousaine - Améliorer un blog santé - Meilleur masque de nuit